20 mars 2014

Pour l'amour de l'art ... la pochette de l'extrême

Aujourd'hui, premier jour du printemps ... youpi !
... et dernier jour ... ouf ! ... pour participer au Concours Coudre & Broder en partenariat avec Linna Morata et Abracadacraft sur le thème du "sac de printemps".

Je vous ai déjà raconté, je crois, cette histoire de Monsieur P, surpris d'apprendre qu'il y avait des saisons pour les sacs. "Pour l'hiver, ils sont plus chauds ?" ... Ah ah ah ! Il est impayable mon homme !

Ceci dit, tu as longtemps cru que les pneus hiver étaient garnis de tweed ... Chut !

Pour cette saison très prometteuse, j'ai opté pour une technique très en vogue pour ces beaux jours, un tissu pimpant déjà utilisé pour ma robe Harlequin, et des fils évoquant les arc-en-ciel que le ciel de printemps ne manquera pas de nous offrir.


Ce croquis s'est donc métamorphosé ainsi :

pochette smockée côté recto
pochette smockée côté verso

Cet accessoire est un sac-pochette très habillé avec lequel je porterai escarpins noirs et manucure rouge vermillon.


le nombre de photos est proportionnel au temps passé à réaliser cet ouvrage ...

pour vous donner une idée de la taille
(un panneau de smocks de 21 cm x 34 cm - 150 cm de large avant fronçage - a été nécessaire)


En quelques photos (oui, encore), voici comment je m'y suis prise (sans plisseuse, cela aurait été moins drôle et je ne suis pas certaine qu'une plisseuse aurait digéré la largeur dont j'avais besoin).

1- apposer un fin vichy sur le verso du tissu à smocker et le maintenir bien à plat (ici par les fils rouges temporaires). Ensuite passer les fils de fronce régulièrement et à travers les deux épaisseurs en s'appuyant sur le motif du vichy.



2- le résultat froncé côté vichy :


Cette photo amplifie les dimensions du panneau au point que mes zamiestagrams ont parfois imaginé que je faisait un plaid ! Ta réputation de folle-dingue n'est plus à faire, manifestement ...

3- le travail de broderie, facilité par des fils piqués dans la largeur du panneau côté uni pour assurer un motif droit et non distordu.


Pour le reste, il faut ne pas perdre courage et dompter le passepoil et les sur-épaisseurs des smocks.

Alors, il n'est pas bien accueilli le printemps ?

Belle journée !






18 commentaires:

  1. Waouh ! Magnifique. Merci pour votre participation. RV le 24.

    RépondreSupprimer
  2. incroyable! elle est encore plus belle que sur instagram. bravo

    RépondreSupprimer
  3. Je m'attendais à une merveille, mais là, je suis bluffée ..... Un grand grand grand bravo pour ce superbe travail !!!

    RépondreSupprimer
  4. cette merveille mérite bien tout le travail effectué : bavissimo !!! (et je me souvenais du bon mot de monsieur ton mari, ha ha !)

    RépondreSupprimer
  5. euh bravissimo
    et moi je bave d'envie donc !

    RépondreSupprimer
  6. Je suis bluffée par le travail que cela représente, c'est hyper original en plus d'être beau!

    RépondreSupprimer
  7. Quel travail et quelle minutie! En plus c est super original, bravo!

    RépondreSupprimer
  8. Une magnifique création toute personnelle avec un travail phaaronique de smocks. Je reste béate !!

    RépondreSupprimer
  9. Bravo, vous venez de remporter le 1er prix du concours. Je vous ai adressé un message privé.

    RépondreSupprimer
  10. Magnifique travail! Bravo pour le concours, victoire réellement méritée!

    RépondreSupprimer
  11. C'est un travail incroyable et le résultat est vraiment chouette!

    RépondreSupprimer
  12. Un travail remarquable, félicitations !

    RépondreSupprimer
  13. Re danse de la joie ici !!!!
    Elle est magnifique....

    RépondreSupprimer
  14. Je suis impressionnée!!! Quel boulot!!! Le résultat est bluffant! Bravo! Tu as largement méritée de gagner le concours!!!!

    RépondreSupprimer
  15. C'était donc cela que tu trafiquais! Je suis absolument sans voix. Je ne comprenais rien du tout avec les photos de IG. Comment ta nappe en Vichy devenait soudain des smocks hors classe noir??? Quelle originalité! J' ADORE! Bravo, tu as bien mérité la nouvelle MAC!.

    RépondreSupprimer

Blogger ne permet pas de vous répondre directement car je ne peux avoir accès à vos adresses mail. Le cas échéant, je vous réponds dans les commentaires. Vous pouvez aussi me contacter grâce au "pour me contacter par mail, cliquez ici" en haut à droit de la page d'accueil.
Par avance, merci de vos messages qui sont de petits moteurs pour me faire avancer. A bientôt le plaisir de vous lire.