28 avril 2016

La blouse ... Le blues ... La loose

J'ai bien failli ne jamais vous parler de cet ouvrage. Un peu par honte, par désappointement aussi, par doute, je crois, et par colère sûrement.

En fidèle spectatrice de la saison 1 de Cousu Main, j'ai cédé aux sirènes du recueil de patrons "Les créations de Carmen" et après avoir cousu la jupe droite pour Mademoiselle J (clic clic), j'ai tenté la blouse.

Heureusement, j'ai d'abord fait une toile partielle en taille 44, ce qui correspond à mes mensurations (98 de tour de poitrine). Partielle, parce que j'ai fait des manches courtes et que je n'ai pas monté l'encolure.

A ce stade, force est de constater que le 44 n'est pas approprié car ma carrure est assez large et donc un 46 s'impose. J'ai appris il y a quelques jours grâce à Anne-Sarah du blog Annie Coton, que je ne suis pas standard avec ma largeur d'épaule de 16 cm ! Il paraît que la plupart des femmes font plutôt du 13 cm. Bref !

Forte de ces constatations dimensionnelles, un peu dégoûtée de tailler du 46 quand même, je me saisis d'une jolie viscose imprimée "flamands bleus". La viscose, c'est un peu difficile à travailler, avouons-le, et je ne m'attendais pas à monter l'encolure très facilement. Mais, je suis opiniâtre (et têtue).

Armée de l'erratum disponible sur le blog de Carmen (clic clic), j'ai franchement galéré. Je ne comprends vraiment pas pourquoi les choses sont décrites dans l'ordre suivant (si j'ai compris !) :

1- assembler la patte d'encoulure intérieure endroit de la patte contre envers de la blouse.
2- assembler sur cette même couture la patte d'encolure extérieure endroit de la patte contre endroit de la blouse (3 épaisseurs, donc)
3- je vous passe les détails de montage de la pointe de la patte de boutonnage
4- pour finir par la couture du bord extérieur de la patte et de la sous-patte ... étape très délicate car pour que cela soit esthétique, il convient que les bords repliés se superposent parfaitement.

Bref ! J'ai dû tout découdre ...

A la deuxième tentative, j'ai pris un peu de recul par rapport aux explications :

1- j'ai assemblé la patte d'encolure extérieure endroit de la patte contre endroit de la blouse
2- j'ai assemblé les deux pattes (intérieure et extérieure) endroit contre endroit au niveau du bord extérieur
3- j'ai replié la patte intérieure sur l'intérieur du vêtement et ai piqué tout autour de la patte sur le bord intérieur, c'est à dire côté blouse et non côté col.

Si vous n'y comprenez rien, je ne serai pas surprise. En effet, je pense que les termes descriptifs choisi sont peu appropriés : intérieur, extérieur, dessus, dessous, patte, sous-patte ... Et les illustrations ne sont sans doute pas suffisantes.

Bref, j'ai vaincu l'encolure. Encore que j'aurais préféré un bouton de plus et le premier plus haut ... Encore que je ne suis pas franchement satisfaite du résultat : mon thermocollant est trop épais, ainsi que le tissu blanc utilisé pour la parementure intérieure.

Mais il en faut plus pour me décourager : on s'attaque aux manches. Rien de spécial à mentionner ... Encore qu'elles sont un peu étroites. Je peux quand même les enfiler mais c'était bien la peine de coudre un 46 !




Blouse issue du livre Les Créations de Carmen
taille 46
viscose imprimée "flamands bleus" chez Mondial Tissus

Mais finalement, c'est Monsieur Escargot qui a eu raison de ma velléité de porter cette blouse de la loose : "on dirait un haut de pyjama ..." Vous le percevez, mon désespoir ?

Allez, on sera plus positif dans un prochain billet !



224,7 m

Edit du 14 octobre 2016 : et voici enfin la blouse portée !



13 commentaires:

  1. Effectivement cela ressemble à un périple couturesque voir à une campagne vers une conquête pour aboutir à ... "Tu vas au lit Chérie, t'es déjà en pyj ?"
    J'avoue que cela peut faire rager. Dommage car le tissu est super beau.

    RépondreSupprimer
  2. Oh c'est pas cool de la part de ton tendre !!! Sur cintre elle rend plutôt pas mal cette blouse loose, et en plus elle t'a demandé plein de cogitation :P Je sais pas pourquoi, le livre de Carmen ne m'avait pas inspiré quand je l'avais feuilleté, mais en te lisant je me dis que j'ai bien fait de le reposer...

    RépondreSupprimer
  3. ma pauvre Anne-Sophie ! heureusement que tu te débrouilles plutôt bien par toi-même pour rattraper tous ces patrons de guingois ! finalement on en revient toujours à la qualité des Burda et autres ... et ton pantalon ??
    PS : les numéros de taille ne sont pas un mètre étalon
    lol
    bisous et bonne journée
    re PS : mes perles n'ont pas avancé !!

    RépondreSupprimer
  4. Lu comme ca c'est vrai que ca ne donn epas envie du tout. la taille 46 c'est pas un souci, c'est juste un chiffre en soi mais le reste, comment dire, c'est chi, oui !

    RépondreSupprimer
  5. Alors là, c'est pas de bol ! le travail que tu as dû faire pour obtenir une blouse qui t'allait bien. Et ce coup en traitre de ton chéri !
    Moi, je le trouve sympa ce tissu ! demain, je mets sur mon blog un T-shirt plantain fait dans un jersey à motif mouettes. Montre le à ton mari en comparaison. Il ne trouvera plus que ta blouse fait pyjama.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ton commentaire me fait bien rire ! Merci ! Je vais mettre quelques photos portées, histoire de prouver que ceci n'est pas un pyjama ! A bientôt ! Anne-Sophie

      Supprimer
  6. C'est C.. sur le ceintre elle est splendide! le tissu est magnifique, je galère aussi très souvent dans mon choix de vliseline (j'en ai une boîte de différentes textures (tissé, non tissé)et épaisseurs mais ne sais pas toujours bien la choisir. tu fais bien de faire partager cette expérience car ce patron étant l'exacte réplique du style de blouse que j'aimerais me coudre en ce moment, j'aurais très bien pu l'acheter....je vais mesurer mes épaules.

    RépondreSupprimer
  7. Tes mots dansent comme la légèreté et la fluidité de ta blouse ! Bises Caro

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Caro ! Tu me donnes presque envie de reprendre la rédaction de ce blog ... Il est tout poussiéreux ! Bises

      Supprimer
  8. Ton blog est emballant et tes réalisations soignées donnent grande envie de coudre en s’appliquant sur les détails ; alors montrer un ouvrage galère rassure tes lectrices !! Le tissu est très joli, très frais.
    Amaëlle

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. oh la la, Amaëlle ! Je ne réussis pas tout ce que je réalise ... loin s'en faut ! C'est souvent que je découds, détricote et recommence. Mais ici, il me tenait à coeur d'alerter les couturières sur la mauvaise qualité de ce patron. Merci pour votre gentil commentaire, bonne couture à vous et bonne rentrée !
      Anne-Sophie

      Supprimer
  9. Bonjour,
    je viens de découvrir le site et je le trouve vraiment sympa,
    je suis également maman de 3 enfants, travaillant à temps complet, et j'aimerais tant pouvoir m'investir dans la couture, afin de pouvoir être plus près de mes enfants, le courage me manques, et l'histoire de la blouse m'a bien fait sourire et donner de l'espoir, la couture s'est faire et défaire, et moi, je défait beaucoup...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Fanny pour ce gentil retour ! Savoir défaire est un véritable atout pour la couture, alors je ne peux que vous encourager chaleureusement. Si je peux vous aider, n'hésitez pas. Bonne rentrée à vous et vos enfants !
      Anne-Sophie

      Supprimer

Blogger ne permet pas de vous répondre directement car je ne peux avoir accès à vos adresses mail. Le cas échéant, je vous réponds dans les commentaires. Vous pouvez aussi me contacter grâce au "pour me contacter par mail, cliquez ici" en haut à droit de la page d'accueil.
Par avance, merci de vos messages qui sont de petits moteurs pour me faire avancer. A bientôt le plaisir de vous lire.